~   Robert Desnos, The Night of Loveless Nights

Coucher avec elle
Pour le sommeil côte à côte
Pour les rêves parallèles
Pour la double respiration

Coucher avec elle
Pour l’ombre unique et surprenante
Pour la même chaleur
Pour la même solitude

Coucher avec elle
Pour l’aurore partagée
Pour le minuit identique
Pour les mêmes fantômes

Coucher avec elle
Pour l’amour absolu
Pour le vice pour le vice
Pour les baisers de toute espèce

Coucher avec elle
Pour un naufrage ineffable
Pour se prostituer l’un à l’autre
Pour se confondre

Coucher avec elle
Pour se prouver et prouver vraiment
Que jamais n’a pesé sur l’âme et le corps des amants
Le mensonge d’une tache originelle

Toujours avoir le plus grand amour pour elle
N’est pas difficile
Mais tout est douteux pour les cœurs de feu, pour les cœurs fidèles

Toujours avoir le plus grand amour
Y a-t-il des trahisons involontaires
Non la chair n’est jamais menteuse
Et le corps du plus vicieux reste pur

Pur comme le plus grand amour pour elle
Dans mon seul cœur il fleurit sans contrainte
Nulle boue jamais n’atteignit l’image de celle
La seule aimée dans le cœur de l’amant.

Robert Desnos (extrait)

30th Jul 201400:11215 notes
janehu:

Can we take a moment and appreciate Michel Foucault’s hair? (As pointed out by Lindsey, “it never occurred to me that foucault once, you know, had hair. but he did. my world. rocked.”)
30th Jul 201400:01136 notes

Et le roman s’achève de lui-même
J’ai déchiré ma vie et mon poème

Plus tard plus tard on dira qui je fus

J’ai déchiré des pages et des pages
Dans le miroir j’ai brisé mon visage

Le grand soleil ne me reconnaît plus

J’ai déchiré mon livre et ma mémoire
Il y avait dedans trop d’heures noires

Déchiré l’azur pour chasser les nues

Déchiré mon chant pour masquer les larmes
Dissipé le bruit que faisaient les armes

Souri dans la pluie après qu’il a plu

Déchiré mon coeur déchiré mes rêves
Que de leurs débris une aube se lève

Qui n’ai jamais vu ce que moi j’ai vu

Louis Aragon

~   Louis Aragon, Nous Dormirons Ensemble  (via levantineviper-archive)
~   Louis Aragon

William Wordsworth, Lines Written in Early Spring (1888)
28th Jul 201423:26201 notes
28th Jul 201422:25202 notes
~   Qazim Shehu
28th Jul 201402:03547 notes
26th Jul 201418:031,306 notes
~   Peregrine (via ilovemyvagina)

(via yusowska-lee)

~   Pablo Neruda (via man-of-prose)
colin-vian:

Gustave Wertheimer,1847-1904
Il bacio della sirena / The Kiss of the Siren, 1882
24th Jul 201415:09395 notes
Opaque  by  andbamnan